En route pour ma meilleure année (2/4)

En route pour ma meilleure année (2/4)

Avons-nous décrit notre situation ? Savons-nous précisément ce que nous souhaitons ?

Une fois ces deux premières étapes franchies, nous pouvons continuer à nous laisser instruire par l’histoire d’Abraham relatée en Genèse 24. Voici donc la troisième étape proposée :

3. Trouver la promesse de Dieu

Alors que le serviteur avait émis des doutes sur cet objectif difficile à réaliser, Abraham s’appuie sur la promesse de Dieu, et répond ce que nous lisons au verset 7 :

« L’Éternel, le Dieu du ciel, qui m’a fait quitter ma famille et ma patrie, qui m’a parlé et qui m’a juré: ‘Je donnerai ce pays à ta descendance‘, enverra lui-même son ange devant toi. C’est là que tu prendras une femme pour mon fils. »

Tel un enfant qui à longueur de journée nous rappelle une promesse que nous avons faite à propos d’une chose à laquelle il tient tant, Abraham rappelle à son serviteur que Dieu lui avait juré la promesse d’une descendance et que son ange le conduira! Abraham ne bronche pas, il reste ferme dans ses intentions, car elles sont fondées sur des paroles fortes. Dans la Bible Dieu fait plus de 7000 promesses. Soyons donc encouragés à trouver une promesse qui soutiendra notre objectif, et à la revendiquer. Cela nous donnera de l’espoir ! La présence de Dieu, évoquée à travers l’ange qui ira devant le serviteur pour le conduire, devrait nous rassurer. Peut-être que nous ne voyons pas sa présence. C’est vrai que ce n’est pas une présence physiquement palpable, mais bien ressentie au plus profond de nous-mêmes. Un peu comme une fréquence parmi toutes celles qui traversent l’espace où nous nous trouvons. Si nous sommes sur la même fréquence, nous sommes capables d’intercepter la présence de Dieu. Sommes-nous connectés sur la bonne fréquence pour la décoder?

4. Demander de l’aide à Dieu

Le fait de demander de l’aide prouve que l’objectif n’est pas facile, mais non plus impossible à atteindre. Néanmoins cette aide est nécessaire, comme l’évoque le serviteur d’Abraham dans ce verset 12 :

« [Éliézer] dit: ‘Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, donne-moi du succès aujourd’hui et fais preuve de bonté envers mon seigneur Abraham !’»

L’envergure de notre but est toujours déterminée par l’envergure de notre Dieu. Plus nous nous appuyons sur Dieu, plus nous sommes à même d’atteindre de grands buts avec son aide. Le fait de demander de l’aide démontre en fait le sérieux de notre objectif. Souvent, les enfants nous enseignent bien cette leçon lorsqu’ils demandent sans complexe notre aide pour atteindre leur but. Ils ne craignent pas d’insister pour arriver à leur fin, eux !

J’aimerais terminer avec cette parole encourageante qui se trouve dans l’épître écrite aux Hébreux, au chapitre 4, verset 16 (version Parole de Vie) :

« Approchons-nous donc avec confiance du Dieu puissant qui nous aime. Près de lui, nous recevrons le pardon, nous trouverons son amour, et ainsi, il nous aidera au bon moment. » J’espère que, grâce à ces deux étapes supplémentaires, vous aurez l’occasion d’avancer dans la mise en œuvre de vos objectifs pour cette année.

À vous !

Qu’avez-vous découvert comme promesse pour votre (vos) objectif(s) ? Avez-vous pu vous connecter sur la bonne fréquence ?

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *