Quelle est ma forme ? (4/6)

Quelle est ma forme ? (4/6)

Concept illusoire ou réel ?

Vous avez certainement remarqué qu’il y a des gens qui vous attirent et d’autres qui vous éloignent. D’ailleurs, souvent, on tombe amoureux de quelqu’un qui est différent de nous dans ses traits de personnalité. Au début, c’est passionnant, on part à la découverte de l’autre ; mais au fil du temps, les aspects qui nous attiraient commencent à nous agacer. Et c’est là que vient le véritable test de l’amour : souhaite-t-on changer l’autre pour qu’il devienne comme nous ou, au contraire, choisissons-nous de l’aimer tel qu’il est en valorisant les différences pour qu’elles demeurent une source d’enrichissement ? En effet, la personnalité ou manière d’être d’une personne ne se change pas… Pas la peine d’essayer ! Essayons plutôt d’accepter l’autre dans ses spécificités et adaptons-nous à sa manière d’être. C’est cela l’amour. C’est cela qui évitera les étincelles inutiles et nous rapprochera de l’autre!

Examinons donc le quatrième élément de notre F.O.R.M.E. : notre Manière d’être ou personnalité.

M – Manière d’être

Qu’est-ce qu’une personnalité ? La personnalité décrit notre façon de penser, de ressentir les choses et d’agir. Une partie de notre personnalité est due à notre hérédité (ce que nous avons hérité), une autre provient de l’environnement, et une troisième relève de nos choix personnels. Notre personnalité comporte à la fois des éléments innés et des éléments acquis. Nous sommes une combinaison de nombreux traits de personnalité différents. Les scientifiques auraient identifié jusqu’à 18 000 traits différents. Chacun de nous est une personne très complexe, tellement complexe que nous pouvons parfois avoir du mal à nous comprendre nous-mêmes ; il nous arrive de nous voir comme un véritable mystère. Nous ne comprenons pas toujours pourquoi nous agissons comme nous le faisons.

Notre personnalité a une influence beaucoup plus grande que nous le pensons peut-être.

Notre personnalité influence tous les domaines de notre vie. Elle influe sur chaque décision que nous prenons, sur la manière dont nous nous comportons face au changement, sur notre façon de résoudre les problèmes ; elle explique ce qui nous rend heureux ou tristes, ce que nous trouvons drôle ou pas, le genre de travail qui nous correspond, le genre de personne que nous devons épouser, le genre de ministère dans lequel Dieu nous appelle à servir. Tous les domaines de notre vie sont concernés. Notre personnalité influe sur la manière dont nous entretenons notre relation avec Dieu. Certaines personnes se placent dans la présence de Dieu de façon méditative et contemplative, d’autres de façon émotive et expressive. Nous sommes simplement incroyablement différents.

Permettez-moi de suggérer ici trois façons d’améliorer nos qualités relationnelles. Un grand pourcentage des personnes qui ne parviennent pas à trouver un emploi ont, entre autres facteurs, des difficultés à s’entendre avec les gens. Souvent, notre réussite dans la vie dépend davantage de notre capacité à nous entendre avec d’autres personnes que de nos aptitudes intellectuelles, manuelles ou autres. La valeur numéro un que les employeurs recherchent chez un employé est sa capacité à faire partie d’une équipe. Les compétences interpersonnelles sont liées aux différentes personnalités. Trois moyens pour mieux s’entendre avec les autres.

  1. Soyons conscients des différences de personnalité
    Plus nous comprendrons comment les gens agissent et réagissent, plus nous deviendrons patients et compréhensifs vis-à-vis d’eux. Dieu veut que nous comprenions non seulement notre personnalité, mais aussi celle des gens autour de nous. Si nous ne prenons pas en considération les raisons pour lesquelles les gens agissent comme ils le font, nous risquons de tomber dans le piège d’un mauvais jugement à leur égard. Comme nous ne les comprenons pas, nous devenons impatients vis-à-vis d’eux, et nous ouvrons ainsi la porte à un conflit permanent avec les gens autour de nous, simplement parce que nous ignorons le fait qu’ils sont différents de nous.

    Pour nous qui vivons en couple, notre partenaire est probablement une personne à la personnalité opposée à la nôtre. Je pense qu’on peut y voir un trait d’humour de la part de Dieu . Quand je nous regarde, mon épouse et moi, je me dis : Dieu a vraiment de l’humour ! Il est fort probable que si nous sommes extravertis, l’autre est introverti, si nous aimons la variété, l’autre aime la routine, si nous sommes organisés, l’autre ne l’est pas, et si nous exprimons facilement nos émotions, l’autre tend à les garder secrètes. C’est ainsi, nous sommes tous faits différemment. Je pense que les premiers problèmes que mon épouse et moi avons connus au début de notre mariage pourraient se résumer en une question que, chacun, nous nous posions : Pourquoi n’es-tu pas comme moi, juste normal ? Le problème de base était que nous n’avions pas pris conscience que Dieu a fait les gens différemment!

    Cette prise de conscience est essentielle non seulement dans nos relations très proches, mais aussi dans toutes nos relations avec les gens. C’est un fondement essentiel pour être un parent aimant : être conscient de la personnalité de base de chaque enfant.

  2. Acceptons les différences de personnalité
    La Bible dit beaucoup à ce sujet, notamment en Romains 15.7 : « Accueillez-vous donc les uns les autres comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. » Quand nous considérons les douze disciples que Jésus a choisis, nous découvrons qu’ils étaient différents, voire opposés au niveau de leur tempérament et de leur personnalité. Jean était plutôt quelqu’un de réfléchi et de méditatif. Pierre était impulsif, plein d’énergie, fonceur. Nathanaël s’est ouvert facilement à la foi, alors que Thomas a eu du mal à croire. Matthieu était un collecteur d’impôts romain. Tous tellement différents ! Quel que soit le contexte social, ces hommes auraient eu du mal à s’entendre entre eux. Ce qui est sûr, c’est que Dieu utilise des gens ordinaires quelle que soit leur personnalité. Il utilise tous les types de personnalité. Acceptons donc nos différences !

    J’ai découvert que les gens qui ont une communion étroite avec Dieu regardent rarement les gens de haut. Si nous regardons à Dieu, nous ne regardons pas les gens de haut, parce que nous savons que Dieu les a créés et aimés, au même titre que nous. Accepter l’autre, qu’est-ce que cela signifie ? Accepter son mari, sa femme, son petit ami, son patron ou qui que ce soit, qu’est-ce que cela signifie au juste ? C’est se rendre compte que les différences ne sont ni bonnes ni mauvaises. Ce n’est pas une question de bien ou de mal. onc, acceptons-nous les uns les autres, puisque Dieu aime la variété. Il suffit de regarder autour de nous. Dieu aime les différences.

    Accepter les autres avec leurs différences signifie ne pas les critiquer. Lorsque nous commençons à critiquer la personnalité de quelqu’un, en fait nous nous plaçons nous-mêmes comme point de référence. Nous nous définissons comme la norme vis-à-vis de toutes les personnalités. Or Dieu dit au contraire : « Ne nous jugeons donc plus les uns les autres, mais veillez plutôt à ne pas placer d’obstacle ou de piège devant votre frère » (Romains 14.13).

  3. Apprécions les différences de personnalité
    Reconnaissons et apprécions le fait que chaque être humain est unique et a une personnalité propre. Nous voyons la sagesse de Dieu dans le fait qu’il nous a créés tous différents. Nous sommes reconnaissants de constater que nous ne nous ressemblons pas tous. Pouvons-nous imaginer combien ce serait ennuyeux si nous étions tous pareils ? Dieu aime la diversité et nous en avons besoin pour notre équilibre. Nous devons donc non seulement accepter nos différences, mais aussi les apprécier, considérer la valeur qu’elles représentent. Différents types de personnes sont nécessaires pour obtenir un foyer équilibré, une église équilibrée, une communauté équilibrée, un monde équilibré.

Pour aller plus loin, je vous invite à vous procurer le livre F.O.R.M.E. Je vous propose aussi de recevoir gratuitement une petite évaluation de votre manière d’être en cliquant ici.

À vous !

Quels liens voyez-vous entre votre personnalité et le travail et le ministère que Dieu a prévus pour vous ?

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *