Quelle est ma forme ? (3/6)

Quelle est ma forme ? (3/6)

Concept illusoire ou réel ?

Voilà une histoire que j’ai lue au sujet d’animaux qui décident de commencer une école. Les cours comprennent la course, l’escalade, la natation et le vol libre. Chaque animal doit suivre tous les cours, et c’est là que les problèmes commencent. Le canard est meilleur que son professeur en natation, mais il a juste la moyenne en vol libre et obtient un faible résultat en course. Il est décidé qu’il est exempté de natation et qu’il s’exerce à courir après les heures de cours. Tout le monde est à l’aise avec cette décision, sauf le canard. Pour lui, le résultat est que ses pieds palmés s’atrophient, ce qui a des répercussions négatives sur ses résultats en natation. Le lapin, lui, est en tête de classe pour la course, mais à cause du travail considérable qui lui est demandé en natation, il attrape une maladie respiratoire qui le contraint à abandonner l’école. L’écureuil, de son côté, montre une capacité exceptionnelle en escalade, mais est extrêmement frustré dans les cours de vol libre. Dans l’effort, il contracte un dysfonctionnement musculaire qui a pour conséquence des résultats médiocres en escalade et en course. L’aigle, quant à lui, se présente comme un étudiant indiscipliné et non conformiste. Par exemple, en cours d’escalade, il peut battre tous les autres en arrivant le premier au sommet d’un promontoire, mais il insiste pour employer sa propre façon de faire, ce qui le disqualifie. Finalement, parce qu’il refuse de participer au cours de natation, l’aigle est expulsé.

Ce n’est qu’une illustration amusante qui souligne que Dieu a conçu chaque créature avec certaines capacités pour exceller dans certains domaines. Nous n’excellons que dans les domaines pour lesquels nous sommes doués, dans lesquels Dieu nous a donné des talents et des capacités. Quand nous forçons quelqu’un à entrer dans un moule ou dans un domaine où il n’a reçu ni don ni capacité, nous créons un terrain favorable à la culpabilité et la frustration, mais aussi la médiocrité et l’échec. Un poisson est un poisson parce qu’il est façonné pour nager. Nous devons être nous-mêmes et personne d’autre.

Examinons donc le troisième élément de notre F.O.R.M.E. : nos Ressources.

R – Ressources

Il s’agit des différentes capacités, aptitudes et talents nécessaires pour exécuter un service. Nous avons tous reçu des capacités différentes. Chacun est différent. Physiquement, personne n’est semblable. Leur physique permet à certains, par exemple, de devenir basketteurs, alors que d’autres deviennent jockeys. Nous devons accepter que nous sommes tous différents. Le problème survient quand nous nous attendons à ce que tout le monde ait les mêmes capacités ; c’est un peu comme s’attendre à ce que tout le monde se ressemble physiquement. Nous pouvons nous arrêter sur 4 éléments au sujet de nos capacités et talents :

  1. Les capacités et les talents sont donnés par Dieu
    En tant que chrétiens, nous ne soulignons pas suffisamment les capacités naturelles que nous avons reçues. En fait, nous soulignons souvent les dons spirituels au détriment des capacités et des talents naturels. Certains pensent que les dons spirituels sont plus importants que les capacités naturelles. Ce n’est pas vrai. Si vous êtes chrétiens, je vous invite à considérer qu’il n’y a pas tellement de différences entre les dons spirituels et les capacités naturelles, parce que tout vient de Dieu et que tout peut être utilisé pour Dieu. Certains chrétiens prônent l’idée que tant que nous sommes engagés pour Dieu, nous pouvons tout faire. Vous savez que ce n’est pas vrai. Je peux être totalement engagé pour Dieu et pourtant, je ne vais jamais pouvoir chanter comme beaucoup de chanteurs talentueux, justement parce que je n’en ai pas le talent.

    La Bible dit que Dieu nous a donné des capacités et des talents différents. Tous sont importants. Dieu donne un talent en charpenterie autant qu’il donne la capacité de prêcher. Ces deux aptitudes ont autant de valeur l’une que l’autre, car elles sont données par Dieu.

    Sport, art, architecture, administration, cuisine, coiffure, navigation, conception, broderie, gravure, agriculture, pêche, jardinage, gestion, maçonnerie, musique, peinture, poésie, invention, charpenterie, vente, enseignement, écriture. Ce ne sont là que quelques exemples de domaines pour lesquels Dieu peut nous donner des talents afin que nous les utilisions pour le service des autres et pour sa gloire.

  2. Chaque capacité peut être utilisée pour la gloire de Dieu
    Si Dieu nous donne des dons, des talents, des capacités, ce n’est pas pour nous, égoïstement. La Bible dit en 1 Corinthiens 10.31 : « …quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu ». Tout peut être fait pour la gloire de Dieu. Toutes les capacités et tous les talents que Dieu nous donne peuvent être utilisés pour sa gloire.

    Des recherches révèlent qu’une personne possède en moyenne entre 500 et 700 capacités ou aptitudes. La plupart des gens ignorent qu’ils en possèdent autant. Ce qu’il est important de souligner, c’est que tous nos talents peuvent être utilisés pour la gloire de Dieu. Nous pouvons réparer une voiture pour la gloire de Dieu. Nous pouvons rédiger des rapports financiers pour la gloire de Dieu. Nous pouvons préparer un repas pour la gloire de Dieu. Nous pouvons faire de la gestion pour la gloire de Dieu.

  3. Mes talents et mes capacités sont un fort indice du projet de Dieu pour ma vie
    Dieu a un projet pour notre vie et ce projet passe par ce qu’il nous a donné pour le réaliser. Il ne nous demande pas de faire quelque chose qui est hors de notre portée. Les talents et habiletés qu’il nous a donnés ont été choisis par lui pour nous spécifiquement. Si nous sommes doués pour le travail manuel, c’est parce qu’il en a voulu ainsi. Si nous sommes doués pour le travail de conception, c’est pour une bonne raison à ses yeux. Si nous avons des facilités dans le domaine relationnel ou dans celui du traitement de données ou dans d’autres choses, c’est que Dieu a un but précis. C’est intentionnel. Une bonne indication pour découvrir la volonté de Dieu pour notre vie est d’examiner les capacités et les talents qu’il nous a donnés. Pourquoi les donnerait-il si nous devions les gaspiller? En étant attentif à ma F.O.R.M.E. et en décelant mes capacités et mes talents, je peux plus facilement m’orienter dans la bonne direction.

    Mon appel à servir le Seigneur et mes capacités vont de pair. Dieu nous a mis sur terre avec un objectif. Il nous a placés là où nous sommes pour un but. Il s’agit de notre appel. Nous sommes appelés à connaître Dieu et à le servir, et il dit : « C’est lui qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions » (Éphésiens 2.10). Tant que nous n’entrons pas dans ce plan, nous risquons de connaître de la frustration. Notre appel et nos talents vont ensemble. Ce que je peux faire bien correspond à ce que Dieu veut que je fasse. Ce que je ne peux pas faire, il ne s’attend pas à ce que je le fasse. Mes talents déterminent le projet de Dieu pour ma vie.

  4. Si je ne les utilise pas, je vais les perdre
    Toutes nos capacités viennent de Dieu, mais il nous dit que si nous ne les utilisons pas ou si nous les utilisons de manière impropre, il est en droit de les reprendre (voir la parabole sur les talents en Matthieu 25). C’est un principe universel : si je n’utilise pas ce que j’ai reçu, je le perds. Si je ne m’entraîne pas, mes muscles fondent. Si je ne m’exerce pas, je perds mes talents. Si je n’ai pas de stimulation intellectuelle, je perds de la vivacité d’esprit. Ceux d’entre nous qui sont employeurs savent que s’ils ne mettent pas à profit les talents et les capacités des personnes qu’ils emploient, ils verront ces personnes les quitter. Celles-ci rechercheront un autre emploi où elles pourront utiliser tout leur potentiel.

    Tout le monde a des capacités inutilisées. Si chaque personne possède en moyenne entre 500 et 700 talents, certains restent évidemment inutilisés. Mais nous ne serons pas accomplis dans la vie comme Dieu veut que nous le soyons à moins que nous ne commencions à libérer les talents et les capacités qu’il nous a donnés.

Pour aller plus loin, je vous invite à vous procurer le livre F.O.R.M.E. Le prochain article traitera du quatrième élément (M) de notre forme.
Je vous propose aussi de recevoir gratuitement une liste non exhaustive de talents, afin de vous aider à discerner lesquels vous sont propres en cliquant ici.

À vous !

Comment utilisez-vous vos ressources ? Comment les avez-vous découvertes ?

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *